© 2023 by Art School. Proudly created with Wix.com

  • c-facebook
Le quotidien
Les prises en charge

Depuis le mois de mai 2016, Mathéo est accueilli dans un IEM ( Institut d'éducation Motrice) en tant que demi pensionnaire. il à du s'habituer à un nouveau rythme, il part plus tôt le matin et rentre plus tard le soir, se rajoute la route puisque ce centre qui reste le plus pré de la maison est à 60 km.

Là bas Mathéo est encadré par des professionnels adaptés et formés à son handicap (éducateurs, infirmiers, aide soignants) , il y fait des activités de toutes sortes et s'est même fait de nouveaux copains !

Tous ses "soins" ( kinésithérapie, psychomotricité, orthophoniste....) sont également pratiqués sur place ce qui évite tous les aller-retour que nous avions jusque là.

Mathéo s'est très bien adapté à sa nouvelle école et s'y plait bien mais la collectivité et la fatigue engendré par ses journées bien rempli procures aussi son lots de soucis et Mathéo qui à déjà une santé fragile, est souvent absent.

 

​​

Mathéo a eu la chance (que beaucoup d'enfants en situation de handicap n'ont pas) d'être scolarisé en école maternelle. Cette scolarisation bien que surprenante compte tenu de son handicap lui a apporté beaucoup.
Nous n'oublierons pas ces 2 années passés, lui qui était souvent renfermé c'est ouvert aux autres.  Il a fait de gros progrès notamment au niveau de l'attention et du contact avec les autres enfants qui l'ont tout de suite acceptés.
Merçi à sa maitresse Marion, marjorie son atsem ainsi qu' à Danièle et Bellinda les AVS successives de Mathéo pour leur investissement et leur patience. Sans vous rien n'aurais été possible

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'école
La piscine
La maison

Mathéo adore aller à la piscine, il a commencé très tôt. Lorsqu'il est né, il ne pouvait pas déplier ses membres, nous l'avons donc emmenés aux bébés nageurs car dans l'eau ses mouvements étaient plus faciles. Même si les débuts ont été compliqués (il avait vite froid et se mettait à hurler), maintenant il ADORE. Dans l'eau il rit, bouge, vocalise, bref il est heureux et nous aussi !

Le reste du temps, Mathéo est gardé par moi, sa maman.
J'ai arrêté de travailler lorsqu'il est né car les prises en charges, les nombreuses hospitalisations , ainsi que le manque de famille à proximité pour me seconder n'était pas compatible avec une activité professionnelle.

 

A la maison, Mathéo est un enfant très calme qui ne pleure presque jamais, il est très câlin ! Il aime jouer au ballon et faire de grandes promenades en poussette. Mais ce que Mathéo préfère c'est regarder Winnie l'ourson !

 

Nous essayons de mener une vie aussi normale que possible, Mathéo participe à toutes nos activités en famille. Nous ne savons pas s' il marchera un jour et s'il arrivera enfin à s'exprimer, mais nous faisons notre possible pour que cela arrive.